Forum sympathique d'entraide et d'information sur le code de la route, la formation à la conduite, l'examen du permis de conduire et d'échange d'idées entre professionnels
 
AccueilGalerieFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Pédagogie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
fannya76
2chevaux
2chevaux


Féminin
Nombre de messages : 13
Age : 40
Profession : sans
Réputation : 0
Date d'inscription : 26/01/2008

MessageSujet: Pédagogie   Jeu 28 Fév - 13:12

Bonjour Betty,

J'ai lu un de tes posts où tu disais déplorer les pédagogies de type aggressive/stressante et où tu disais qu'un de tes anciens employeurs t'avait demandé de ralentir tellement tu amenais rapidement tes élèves à la réussite.

Je ne me suis toujours pas décidée à changer d'auto-école et mes finances ne m'y poussent vraiment pas.

Pour autant j'aimerais beaucoup avoir des détails sur ta pédagogie, afin de constater qu'effectivement c'est possible d'enseigner la conduite sans avoir recours à des "t'as toujours pas compris ça!" ou des "je te le dirais plus, je vais pas te le dire à chaque fois" ou plus clairement "je n'aurais pas toujours la patience de me répéter".

Merci d'avance,
Fanny.
Revenir en haut Aller en bas
Betty Boop
Administrateur
Administrateur


Féminin
Nombre de messages : 1675
Age : 40
Localisation : France - Isère - Morestel
Profession : Assistante commerciale - Monitrice voiture - Monitrice poids-lourds
Loisirs : Ballade en moto, m'occuper de mes enfants, surfer sur le net
Réputation : 6
Date d'inscription : 29/06/2005

MessageSujet: Re: Pédagogie   Jeu 6 Mar - 20:31

Bonjour Fannya,

Tout d'abord, je m'excuse de n'avoir pas répondu plus tôt. En période de vacances scolaires, je donne tout mon temps à mes enfants, et là, je suis en plein préparatifs festifs pour les 2 ans du petit dernier.

Alors en fait, il existe plusieurs sortes de méthodes pédagogiques :



La méthode magistrale (ou didactique ou ex cathedra) repose sur l'autorité de l'enseignant.
C'est un cours comme tes professeurs te font à l'école, en parlant et en se reposant sur leur connaissance et leur expérience.
Cette méthode est excellente en salle, pour les cours de code, les rendez-vous pédagogiques pour les élèves en conduite accompagnée.
Cette méthode permet de savoir ce que l'on va faire, et pourquoi on va le faire.

Exemple : l'enseignant explique la chaine cinématique (donc le fonctionnement moteur/transmission) afin d'expliquer ce qu'il se passe au niveau du moteur lorsque l'on appuie sur les pédales. par ce fait, l'élève, ayant compris le fonctionnement mécanique comprend ce qu'il fait, et peut donc le faire avec plus de facilité.

La méthode démonstrative fait appel à la mémoire visuelle et auditive de l'élève.
Tous les objectifs de la formation, tant théoriques que pratiques peuvent être démontré (mais on évitera de travailler celui de la conduite sous l'emprise de l'alcool rire et autres qui peuvent s'avérer dangereux pour la sécurité)

Exemple : le moniteur prend la place de l'élève, lui montre ce qu'il doit faire, la position en conduite, les shémas de calculs sur les distances de freinage, changer une roue, faire une marche arrière .... et l'élève le reproduit ensuite. Ce n'est pas parfait du premier coup, mais c'est en faisant qu'on progresse, encore et encore.

La méthode interrogative prend plus de temps, car il faut attendre la bonne réponse d'un élève pour continuer.
L'enseigant interroge de façon plus ou moins précise et ouvre un débat tout en transmettant ses connaissances, c'est une méthode basée sur des questions/réponses.
Un élève retient plus facilement une réponse lorsqu'il l'a trouvé de lui même, plutôt que si le moniteur l'avait apporté. Cette méthode permet au formateur d'évaluer en continu les progrès de ses élèves.

La méthode de la découverte met l'élève en situation. Le moniteur l'interroge, et en fonction de ses réponses, l'élève met en pratique ses réponses.
Ma préférée est la méthode essais/erreurs :
Exemple
: Le moniteur explique quelqu'un chose à l'élève, après quoi il lui demande de lui réexpliquer avec ses mots à lui.
L'élève explique.
Puis le moniteur demande à l'élève de mettre en pratique son explication, sans le guider, juste faire exactement ce qu'il vient de lui dire. Si l'explication est la bonne, la pratique qui la suit se déroule normalement sans problème. Si l'élève a commis une erreur, le moniteur l'encourage à trouver lui-même pourquoi.
Alors bien sur, cette méthode prend du temps, mais elle donne des résultats qui restent gravés dans la mémoire de l'élève.
En effet, on se souvient de ce que l'on a la fierté d'avoir découvert plus facilement que si la réponse nous est apportée directement, sans réflexion.

Lorsqu'un élève se trouve confronté à une difficulté, cette méthode est parfaite pour qu'il trouve SA solution.

Exemple : Un élève ne réussit pas à faire un créneau. Il demande à son moniteur quels sont les points de repères. Et là, un moniteur intelligent lui répond que les points de repères ... n'existent pas ! En effet, comment pourrions-nous mettre tout le monde au même point de repère ? Un élève de 1m58 ne peut pas porter son regard au même "point de repère" qu'un élève mesurant 1m75, ni celui-ci ne peut porter son regard au même niveau qu'un élève mesurant 1m90. C'est donc en essayant plusieurs choses, en les modifiant que l'on se découvre SON point de repère, celui qui ne marche qu'avec nous et qui ne marchera pas pour quelqu'un d'autre ... même si ce quelqu'un d'autre fait notre taille au 10ème de centimètre prêt (puisque même notre position de conduite influence notre champ de vision)

Donc pour répondre à ta question de savoir quelle est ma méthode pédagogie, je te répondrais toutes celles citées ci-dessus.

Je les utilise en fonction de l'objectif que j'enseigne, je les cumule selon les élèves, voir un panaché du tout si l'élève en a besoin.

Mais une chose est certaine, jamais je n'oublie que ce qui est évident pour moi ne l'est pas pour un jeune (ou un moins jeune) qui apprend, qui essaie et qui se décourage.
Jamais je ne demande à un élève de deviner ce que je veux qu'il fasse, ce qui lui fait perdre son temps. Jamais je ne demande à un élève de me comprendre coute que coute.

Si l'élève ne comprend pas l'explication de son moniteur, ou s'il ne comprend pas le but d'un exercice, ce n'est pas de sa faute. L'élève n'est pas responsable.
C'est au moniteur de s'adapter, c'est au moniteur de se faire comprendre, en ré-expliquant différement. Nous n'utilisons pas tous le même vocabulaire, et par conséquent il peut arriver que nous ne soyons pas sur la même longeur d'onde. C'est au moniteur de s'en rendre compte, et de se remettre en question afin de se mettre au niveau de son élève.

Après tout, je connais mon sujet sur le bout des doigts, mais viens me parler de mathématique, et je patauge, je ne comprend pas les sciences, mais personne ne me les a apprises. On me les a fait apprendre par coeur à l'école, on m'a fait copier bêtement des chapitre de formules en punition d'un exercice faux (car on n' a pas le droit de se tromper avec certains professeurs de collège qui estiment que si on a fait faux, c'est qu'on n'a pas appris). De cette expérience, j'ai tiré mon enseignement pour ne jamais oublier ce que c'est que d'être élève en difficulté.

Si moi, la 3 de moyenne générale à l'école, j'ai compris comment on démarre, ce n'est pas sorcier, mais si je ne suis pas capable de l'expliquer alors mes élèves ne réussiront jamais cet exercice qui pour moi est facile.

Tu vois Fannya, une simple remise en question de soi, de son enseignement, et chercher pourquoi on a mal expliqué. Car si l'élève n'a pas compris, c'est de notre faute, à nous enseignant, c'est tout. Et c'est valable avec tous les élèves. C'est parfois plus difficile avec certains, car nous n'avons pas le même vocabulaire, pas la même éducation, ni la même façon de voir les choses mais c'est faisable. Et si une méthode pédagogique ne lui convient pas pour un exercice, alors il faut changer, inventer, innover, mais tout mettre en oeuvre pour faire que cet élève réussisse.

Et ça, c'est ma fierté dans mon métier. Lorsque tout le monde a baissé les bras et que mon patron me donne un élève en me disant "amuses toi", je sais que ça sera dur, mais j'y arrive car je me souviens juste ce que c'est que d'être "l'élève".

C'est ça, ma pédagogie finalement ... Merci à toi

_________________

Soyez sympa, je suis dyslexique ... mais je me soigne lol
Revenir en haut Aller en bas
N_G_S
2chevaux
2chevaux


Masculin
Nombre de messages : 13
Age : 38
Profession : Enseignant de la conduite auto/moto
Réputation : 0
Date d'inscription : 17/03/2008

MessageSujet: Re: Pédagogie   Mer 19 Mar - 1:34

Betty, ce que tu dis là... c'est beau! super

C'est pour ça que j'adore faire ce métier. Par contre je vois pas mal d'ancien dans le métier, surtout des CAPEC et CAPP (diplômes ancètres du BEPECASER pour les non initiés) qui ne font qu'attendre l'erreur pour la sanctionner par des vociférations, et quand les élèves se rendent compte que le jeune moniteur est moins gueulard ils veulent plus partir avec le patron et là, ça la fout mal. Mon dernier patron était comme ça et il a pas aimé du tout que les élèves me préfèrent à lui. Il a même été raconter à d'autres patrons d'auto écoles que les élèves ne m'appréciaient pas alors que c'est tout le contraire! Maintenant que j'ai quitté la boite, je plains les élèves qui n'avaient eu que moi. (sans me vanter)
Revenir en haut Aller en bas
Betty Boop
Administrateur
Administrateur


Féminin
Nombre de messages : 1675
Age : 40
Localisation : France - Isère - Morestel
Profession : Assistante commerciale - Monitrice voiture - Monitrice poids-lourds
Loisirs : Ballade en moto, m'occuper de mes enfants, surfer sur le net
Réputation : 6
Date d'inscription : 29/06/2005

MessageSujet: Re: Pédagogie   Jeu 20 Mar - 2:44

Et je te comprends tout à fait.
Je me souviens d'une jeune turque qui ne parlait pas un mot de français. Le moniteur que je remplaçais la faisait ballader à gauche, à droite, passagez de vitesse => 1 => 2 => 3 arrêt (le mono qui arrête la voiture) et ce pendant +50 heures de conduite. Alros quand le patron m'a donné le dossier, en me disant "non, je confirme, elle ne dit pas un mot de français", je lui ai rétorqué que je n'étais pas formée, et que s'il nous arrivait quelque chose, je le tiendrais lui pour responsable. (Il a d'ailleurs répondu que "en tant que monitrice, je sais conduire à droite, et que donc, il ne peut y avoir aucun problème") Rolling Eyes
J'y ai passé des heures et encore et encore, je lui ai tout réappris, car rien n'avais été travaillé vraiment, mais j'ai failli en pleurer de l'amener et de la voir réussir et obtenir son permis.
J'ai du lui apprendre certains mot français, pour que l'on se comprennent et je faisais tout avec des dessins sur mon ardoise.
Je crois que j'ai du l'avoir en leçon, presque une année, à 4h00/semaine.
C'est là, avec des conditions si difficiles, que je sais quoi penser de la qualité de mes formations, celle que j'ai reçue, et celle que je pratique)

Mais que ton patron t'ai pris en grippe, je ne suis pas étonnée ! Quel "vieux de la vieille apprécie de se voir dévaloriser par une "jeunot" ?

Je me souviens de l'attitude des gens, des élèves et surtout de leur parents, quand ils voyaient une minette de 21 ans, à son compte, qui allait emmener leurs chères têtes blondes en voiture lol... A mourir de rire
heureux

_________________

Soyez sympa, je suis dyslexique ... mais je me soigne lol
Revenir en haut Aller en bas
fannya
Invité



MessageSujet: Re: Pédagogie   Jeu 27 Mar - 16:38

Bonjour Betty,

Désolée, je n'avais pas reçu de notification de ta réponse.

Merci beaucoup pour tes explications. Visiblement, tu sembles avoir la patience nécessaire pour enseigner.
Vraiment dommage que tu ne sois pas de ma ville :)

Ce qui me rassure surtout, c'est de voir qu'il existe des moniteurs "non-gueulards" et suffisamment patients.

Je me suis décidée à quitter mon auto-école et à présent je redoute de retomber sur de "mauvais" moniteurs.
J'ai l'impression que des moniteurs comme vous, ça n'est pas la majorité.

Peut-être que je devrais essayer un jeune, j'en ai pas vu beaucoup cela dit :)

Merci encore d'avoir pris le temps de m'expliquer.
Peut-être à bientôt.

Fanny.
Revenir en haut Aller en bas
Betty Boop
Administrateur
Administrateur


Féminin
Nombre de messages : 1675
Age : 40
Localisation : France - Isère - Morestel
Profession : Assistante commerciale - Monitrice voiture - Monitrice poids-lourds
Loisirs : Ballade en moto, m'occuper de mes enfants, surfer sur le net
Réputation : 6
Date d'inscription : 29/06/2005

MessageSujet: Re: Pédagogie   Mer 9 Avr - 18:30

Il n'y a aucun problème Fanny.
Chacun est libre de venir comme bon lui semble.
Pour être avertie de la notification de réponse, il te suffit de cliquer sur le lien en bas à droite "surveiller ce sujet", mais peut-être le sais tu déjà lol

Les bons moniteurs existent, même les "vieux". Il suffit de les trouver, mais comme toi, je me demande de plus en plus s'ils ne sont pas en voie de disparition rire

Le principal, c'est de faire confiance à ton moniteur. Du moment ou tu es sure qu'il cherche à t'apprendre quelque chose, la façon maladroite qu'il va utiliser peut lui être pardonné. Mais s'il n'est qu'impatience et cris, alors il faut lui rappeler que son métier c'est enseigner lol

C'est bien d'avoir décidé de quitter l'auto-école pour une autre. Il faut être à l'aise pour bien apprendre, et détendue, sinon, c'est peine perdue.

Bonne chance alors et tiens moi au courant !

_________________

Soyez sympa, je suis dyslexique ... mais je me soigne lol
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pédagogie   Aujourd'hui à 1:05

Revenir en haut Aller en bas
 
Pédagogie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pédagogie du changement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Questions d'auto-école :: ...:::: DISCUSSIONS LIBRES :::... (accessible à tous) :: AUTO-ECOLE-
Sauter vers: